Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
FO Pôle emploi Grand Est

Pourquoi adhérer à FO?

"Me syndiquer, pour quoi faire ?"


Parce que face à l’individualisation du lien de subordination propre à toute organisation hiérarchisée, les salariés qui se regroupent deviennent plus forts que s’ils restent seuls.


Parce que face aux intentions de nos politiques, les salariés doivent être tous solidaires dans leur quotidien.


• Parce qu’il y a trop de collègues isolés, désintéressés, démotivés ou désabusés, sans compter ceux qui, ouvertement ou non, comptent sur les autres, ne font rien pour que ça change… si ce n’est critiquer.


Parce que les conditions de travail, pénibles et dures, ne cessent de se détériorer.


Parce qu’il est important d’être informé, de connaître ses droits pour mieux les faire respecter


"Se syndiquer, c’est oser ensemble pour ne pas se résigner seul ."
Léon Jouhaux
Président de la CGT-FO de 1948 à 1954,
Prix Nobel de la paix en 1951.

 


"Force Ouvrière, pourquoi pas ?"


Parce que c’est en France le seul syndicat libre et indépendant à l’égard du patronat, des gouvernants, des partis politiques, et de façon plus générale de toute influence politique, philosophique ou religieuse.


• Parce que pour le syndicat Force Ouvrière, la liberté et l’indépendance ne sont pas des mots creux : ce sont des principes fondamentaux.

 

 

"Force Ouvrière, pourquoi adhérer ?"


Parce que Force Ouvrière est profondément attachée au respect de la démocratie syndicale : il n’y a pas de « direction » autre que celle qui est constituée par l’ensemble des adhérents à Force Ouvrière.


• Parce que Force Ouvrière délivre une information complète à ses adhérents, sans discrimination, afin de permettre à chacun de prendre part aux débats.


• Parce que Force Ouvrière apporte la garantie à chacun de pouvoir toujours s’exprimer librement.


• Parce que le syndicat Force Ouvrière de Pole Emploi regroupe plus de 200 adhérents dans le Grand Est, personnels privés et public confondus.


• Parce que Force Ouvrière dispose d’une culture du mandat : tous les camarades qui assument des responsabilités dans l’organisation (à l’échelle départementale, régionale, nationale) agissent dans le cadre de résolutions communes et mettent en oeuvre ce qui est décidé par l’ensemble des adhérents.


• Parce que Force Ouvrière délivre l’accès à des formations pour acquérir progressivement les connaissances théoriques et pratiques nécessaires pour prendre de nouvelles responsabilités.

 


"Force Ouvrière, ses actions ?"


Il convient de distinguer "réclamation" et "revendications".

 

Réclamer, c’est demander son dû et faire respecter ses droits existants (c’est le rôle des Délégués du Personnel). Tandis que revendiquer, c’est énoncer ce que nous voulons, exiger de nouveaux droits et des garanties pour les personnels, tous les salariés du Pole Emploi (c’est le rôle des délégués syndicaux).

 

Nos revendications sont :


poursuivre l'amélioration de la condition morale et matérielle des personnels et et défendre les intérêts professionnels de tous les salariés public et privé


resserrer les liens de solidarité et d'unir en un seul bloc tous les salariés et lutter contre l’exploitation des salariés et d'oeuvrer à leur émancipation.


L’action est indispensable pour faire respecter les droits des salariés et soutenir nos revendications.
Lorsque la Direction ne veut entendre ni l’expression du syndicat ni celle des personnels, il est de notre responsabilité d’organiser des mobilisations sous des formes diverses allant de la pétition jusqu’à la grève.

La négociation est incontournable pour obtenir des avancées concrètes sur nos revendications.
Pour cela, il faut se concerter, échanger, dialoguer et favoriser le maximum de contacts. Le syndicat Force Ouvrière rencontre les membres de la Direction et les autres organisations syndicales afin d’obtenir l’ouverture de négociations et pousser la Direction à prendre des décisions attendues par les personnels.

 

"Revendiquer, Agir, Négocier", le quotidien des élus Force Ouvrière.

"Une personne qui se syndique, c’est quelqu’un qui aime son entreprise et son travail. C’est un salarié qui veut s’impliquer et être acteur du bon fonctionnement de son entreprise."