Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FO Pôle emploi Grand Est

Les infos sur le CE Grand Est du 27 avril 2017 - FO Pôle emploi Grand Est

Publié le 3 Mai 2017 par FO Pôle Emploi Grand Est in CE

 

27 avril 2017

 

Accord QVT (Qualité de vie au travail) au sein de Pôle emploi

 

Présenté comme l’innovation majeure de cet accord, le télétravail généralisé fait suite à l’expérimentation lancée début 2015 dans 7 régions (dont l’Alsace et la Lorraine), sachant qu’en parallèle à cette expérimentation, la modalité télétravail s’applique déjà dans le cadre de l’accord Handicap, selon un cadrage très spécifique.

Qui peut prétendre bénéficier du télétravail ?

Tout salarié VOLONTAIRE, de droit public ou privé, en CDI, ayant au moins 3 ans d’ancienneté, travaillant au minimum à 80% d’un temps plein, exerçant des activités dites télétravaillables, bénéficiant des conditions matérielles requises dans le cadre du télétravail à domicile (dont une assurance adéquate).

La condition sine qua non est de bénéficier de l’accord de son management.

Concernant les managers en situation d’encadrant, la modalité Télétravail leur sera ouverte 6 mois après la date de démarrage du processus pour les agents.

Quant à la nature des activités télétravaillables, « sont exclues celles qui requièrent d’être exercées physiquement dans les locaux de l’entreprise ». Idem pour ce qui relève des activités 3949.

C’est l’Etablissement qui fournit les équipements nécessaires à l’exercice du télétravail sous réserve de la conformité des installations électriques de l’agent.

Notons qu’un agent planifié en formation ou en séminaire accepte de ne pas avoir de jour télétravaillé la semaine considérée.

L’accès au télétravail est limité à deux journées maximum par personne et par semaine, sans possibilité de cumul du type « deux semaines complètes sur site ou structure alternant avec une semaine complète à domicile ».

L’accès est accordé pour 12 mois, chaque journée télétravaillée ouvrant droit au bénéfice d’un Titre Restaurant. Une période d’adaptation de 3 mois est prévue par avenant permettant « à chacune des parties de s’assurer du bon fonctionnement du télétravail ». Avant la fin de la période d’adaptation, l’agent peut solliciter un entretien pour en échanger avec son manager.

Chaque année, les volontaires au télétravail pourront faire acte de candidature lors de la campagne EPA. Cela veut dire que la Direction institutionnalise le caractère quasi obligatoire de l’EPA. Alors que la CCN négociée et signée par FO prévoit justement que l’EPA soit seulement facultatif, cette référence incontournable à l’EPA tend à remettre en cause le caractère subsidiaire de l’EPA.

Ne peuvent en aucun cas être télétravaillés les jours de réunion de service et d’équipe. De plus, le manager veille à la bonne répartition des jours de télétravail entre ses agents pour assurer la continuité du service.

FO n’a eu de cesse de revendiquer que l’amplitude horaire de la journée travaillée puisse être à la main de l’agent, dans le respect du cadre de son accord OATT, la Direction campe sur ses positions, indiquant que cette journée sera forfaitairement bloquée à 7h30. Pour FO, il aurait vraiment participé de la qualité de vie au travail de pouvoir permettre à l’agent de gérer l’amplitude de son activité à domicile au mieux de ses intérêts.

Le travail de proximité

Le travail de proximité c’est la possibilité pour un agent de travailler sur le site le plus proche de son domicile, un à deux jours par semaine, selon des modalités un peu similaires au télétravail.

L’usage des outils de communication numériques

« La surcharge informationnelle », c’est le fruit vicié de la démultiplication des canaux d’information (mail, sms, conférences téléphoniques, visioconférences, réseau Pôle…) voulue par la direction comme mode de management moderne. Les dérives induites par ce mode de management, il appartient aux IRP de les dénoncer et de les combattre à leur niveau, pas à une OS de les accompagner à travers un accord QVT !

Suite à une absence de plus de 5 jours, chaque agent bénéficiera d’une demi-journée, le jour de son retour, pour prendre connaissance de ses mails, et ce en fonction des nécessités de service.

La Direction rappelle qu’un agent sollicité en dehors de ses horaires de travail… ou pendant des périodes de congés, sauf en cas d’urgence dument justifiée, n’a pas l’obligation de répondre aux dites sollicitations.

 

Le prochain CE aura lieu le mardi 30 mai 2017.

 

Vous pouvez joindre les élus FO à l'adresse : syndicat.fo-acal@pole-emploi.fr