Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FO Pôle emploi Grand Est

Les infos sur le CHSCT Alsace du 22 juillet

Publié le 22 Juillet 2016 par FO Pôle Emploi Grand Est in CHSCT

Réorganisation de la Direction Régionale

FO avait déjà alerté la Direction depuis le début de l’année 2016 sur la souffrance de certains salariés à la Direction Régionale, face à l’absence de perspectives et un projet de réorganisation trop lent. Une confirmation est venue d’une alerte du médecin du travail, demandant une analyse des risques psychosociaux par un cabinet extérieur et un plan d’action spécifique, mais également du rapport d’inspection du CHSCT (21 juin).

Force est de constater que beaucoup de questions restent sans réponses et les défis nombreux pour que cette réorganisation se fasse au mieux pour la santé des agents.

La Direction persiste à dire que la réorganisation n’impactera que peu d’agents. Au final, on passe à au moins 75 agents (sur 285, soit 30% des effectifs) touchés par des mobilités professionnelles partielles ou totales. Il est d’ailleurs incompréhensible que les managers et directeurs ne soient pas comptabilisés dans ces catégories, ils sont tout autant touchés que les autres. Cela fausse les chiffres donnés en instance.

Pour ceux changeant totalement d’activité, il faut que les annonces fortes faites par la Direction dans sa communication de juillet 2016 (« faire du sur-mesure pour chaque agent, c’est notre crédo », « le changement n’est réussi que s’il est accompagné et qu’il vise à préserver la motivation de chacun ») se traduisent dans la réalité. Pour ceux voyant leur rayon d’activité s’amoindrir, la crainte des agents, partagée par notre organisation syndicale, est celle d’un appauvrissement des activités, de perte des compétences, de frein au déroulement de carrière et à l’avancement professionnel.

Certains choix organisationnels questionnent, on maintient des services à Metz (alors que l’implantation lorraine est à Nancy) et on refuse cette option pour des salariés travaillant à Mulhouse (sous couvert d’une décision prise en 2015… sans avoir fait l’objet d’une information-consultation du CE et du CHSCT).

La Direction parle d’accompagnement au changement avec un certain nombre d’actions (entretien individuel, bilan de compétence, immersions, formations, tutorats, …) selon les situations (changement d’emploi, changement ou élargissement des activités, spécialisation des activités). Cela nous semble un minimum. La mise en place d’une commission de suivi CE-CHSCT aux contours et aux attributions floues ne nous rassure pas sur le suivi de la réorganisation. Les élus posent d’ores et déjà la question des moyens humains supplémentaires (CDD, missions) pour assurer une bonne période de transition, limitant la charge de travail et la charge mentale des salariés dans un moment délicat.

Aucun élément ne nous a été donné sur l’impact immobilier de cette réorganisation. Notre organisation syndicale revendique l’installation d’un parc suffisant de webcams et de salle de réunion dotée de la visioconférence pour faciliter les échanges à distance et ainsi limiter les déplacements des agents.

Les élus CHSCT (3 votes pour, la CFDT a voté contre) ont finalement fait le choix d’avoir recours à une expertise extérieure chargée d’établir un diagnostic des transformations prévues, un pronostic des effets sur les conditions de travail matérielles et immatérielles et sur la santé des salariés et de faire des propositions de prévention des risques et d’amélioration des conditions de travail. La Direction, insatisfaite de ce choix, a annoncé réfléchir à retirer le coût de l’expertise du budget prévu à l’accompagnement au changement, à ne pas tenir la commission de suivi et à maintenir la consultation du CE et du CHSCT, même si l’expertise n’est pas finie. Les agent, en mobilité professionnelle ou non, apprécieront!

Vous pouvez joindre les élus FO à l'adresse: syndicat.fo-acal@pole-emploi.fr