Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FO Pôle emploi Grand Est

Les infos sur le CHSCT du 15 mars 2016

Publié le 16 Mars 2016 par FO Pôle Emploi Grand Est in CHSCT

Point immobilier

Pour le Bas-Rhin, la signature du bail est proche pour Lingolsheim et Haguenau, avec une prévision d’ouverture respectivement à 12 et 18 mois. Le permis de construire a enfin été déposé pour l’agence de l’Esplanade.

Pour le Haut-Rhin, le bail pour Colmar Europe a été signé le 14 mars, ce qui ouvre enfin la perspective d’un relogement effectif au second semestre 2017.

Une fois ces 4 sites réalisés (et les 2 autres ci-dessous), l’ensemble des agences aura été relogé, normalement fin 2017.

Consultation sur le relogement de Schiltigheim

Bien conscients des difficultés, soulignées dans les rapports d’inspection, des salariés sur les 2 sites actuels et sur la recherche de solutions immobilières à Schiltigheim, les élus FO n’en restent pas moins très critiques sur ce projet de relogement. La localisation et l’accessibilité en transports en commun tant pour les agents que pour les usagers étaient déjà un problème. La structure sur 3 niveaux, avec 2 côtés du bâtiment utilisés, en est un autre. Cela engendrera des conditions de travail dégradées en termes de déplacement, multipliera les risques de chute entre les étages et posera des problèmes de sécurité. Les salle de réunion (57m2) et détente (60m2) sont enfin sous-dimensionnées par rapport aux besoins et aux effectifs (78 à ce jour) de l’agence.

Pour la première fois, les élus FO ont voté contre un projet immobilier.

La Direction a annoncé signer le bail dans les prochains jours et espère ouvrir cette nouvelle agence au cours du premier trimestre 2017.

Relogement de Mulhouse Nord

Il s’agira d’une réhabilitation du « château de Manurhin », rue de Quimper. Le bâtiment est à 5-10 minutes à pied d’un arrêt de tramway, comprend un parking voitures de 45 places et à vélos de 13 places.

La future agence comprendra 3 niveaux (comme à Schiltigheim), ce qui implique des déplacements plus longs. Néanmoins, le dernier niveau sera consacré à l’espace détente, aux vestiaires et à des espaces de travail non accessibles au public.

Même si les aménagements feront l’objet d’une consultation ultérieure, FO a déjà fait un certain nombre de remarques et propositions. Ainsi nos élus questionnent la réelle luminosité du deuxième étage qui se situe sous les combles, malgré l’ajout de vélux. Deux bureaux (au rez-de-chaussée et au premier étage) sont ouverts des 2 côtés, l’installation de portes éviterait une propagation du bruit. Le cheminement des demandeurs d’emploi vers la salle d’atelier ou la salle de réunion doit être précisé, afin de poser des portes sur les bureaux y amenant. Enfin l’espace de travail collectif de 40m2 au deuxième étage pose la question du nombre d’agents y travaillant en même temps.

Les élus du CHSCT ont proposé de rendre un avis immédiat sur la signature du bail afin d’accélérer le projet (l’ouverture pourrait se faire au premier semestre 2017) pour permettre une perspective proche pour

des améliorations des conditions de travail des agents de Mulhouse Nord.

Un avis positif a été rendu à l’unanimité.

Information en vue d'une consultation sur l'équipe internationale à Pont-Matthis

Pour rappel, il n’y aura plus que 7 équipes de 15 conseillers dans les régions frontalières et l’Ile de France. L’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine gèrera l'Allemagne, l’Autriche, le Luxembourg et les pays du Proche et du Moyen-Orient) et assurera le suivi (pendant 12 mois, après validation de leur projet) des demandeurs d’emploi de l’ensemble de la France via 100% web. Cette équipe, pour la nouvelle région, se situera dans l’agence de Strasbourg Pont-Matthis.

Après avoir présenté une première vague d'installation de 7 conseillers aux CE de janvier et février 2016, la Direction nous a annoncé que l'installation des 15 conseillers devra être faite pour le 1er juin 2016.

Cela pose, pour notre organisation syndicale, le problème de l’impact immobilier et des conditions de travail pour ce site. L'agence ne peut accueillir dans les conditions actuelles 11 personnes supplémentaires (4 agents y travaillent déjà) par manque de place.

En l’absence de projet détaillé et à la demande de FO, la Direction a reporté l’information à un CHSCT exceptionnel (le 5 avril). Cependant, une option semble clairement se dessiner, même si elle reste à confirmer. Elle prévoit l'installation immédiate de ces 15 agents à Pont-Matthis et le déménagement de 6 salariés (aucune information sur les personnes, les métiers concernés) vers une autre structure, non encore définie, tout en continuant à dépendre de Pont-Matthis... pour assurer les services communs.

Cette possibilité ne remporte pas l’adhésion de notre organisation syndicale. Elle précarise la situation de salariés et nuit à leurs conditions de travail et au fonctionnement d'une agence.

Information-consultation sur le plan de prévention des RPS 2016

Le plan de prévention est issu des travaux des groupes d'expressions organisés dans tous les sites de la région ACAL. FO avait contesté la méthode l'an dernier en faisant valoir qu'il s'agissait d'échantillons (et non de la totalité des agents interrogés) et que l'utilisation des résultats du baromètre social et des enquêtes RPS nationales aurait permis une meilleure représentativité.

Au final, la Direction cible 3 axes (l'agressivité et les incivilités en accueil, la réorganisation des fonctions support, l'évolution des offres de services). La volonté de travailler avec le CHSCT pour suivre et d'analyser les fiches LISA avec proposition d'action ultérieure, d'organiser des séminaires entre la médecine du travail et les DAPE, de faire intervenir des ergonomes autour des postures vont dans le bon sens. Pour le reste, il s'agit d'un plan d'action bien timide. En effet, certaines actions sont déjà mises en oeuvre ou supposées l'être depuis plusieurs années (prise en charge post agression, information-communication sur les dispositifs existants, formation des encadrants, intégrer le questionnement "qualité de vie au travail" à tous projets, ...). La réorganisation des services supports sera réalisée avec un dispositif d’accompagnement collectif (animation par un prestataire externe ou un duo interne service RH-personne habilitée à la conduite de projet) mobilisable en amont ou en aval de la présentation de l’organisation cible en juin 2016.

Enfin, la prévention des violences internes et leurs gestions sont les grandes absentes de ce plan d'action. Or les élus du CHSCT sont de plus en plus sollicités sur ces questions, que ce soit dans le réseau ou dans les structures.

Le prochain CHSCT aura lieu le mardi 5 avril 2016.

Vous pouvez joindre les élus FO à l'adresse: syndicat.cgt-fo.alsace@pole-emploi.fr