Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FO Pôle emploi Grand Est

Les infos sur le CE du 29 mars 2016

Publié le 30 Mars 2016 par FO Pôle Emploi Grand Est in CE

Oeuvres sociales

Suite aux attentats de Bruxelles, les élus CE ont décidé de l’annulation du voyage prévu le week-end du 2 et 3 avril dans la capitale belge. Le coût en sera totalement assuré par le comité d’établissement et les agents qui s’étaient inscrits seront remboursés prochainement. Par ailleurs, les élus CE ont voté aussi pour l’attribution de la carte IRCOS pour les salariés arrivés après le 31 janvier 2016.

Point sur NPDE

Plus d’un mois après la mise en place du NPDE et 15 jours après le démarrage des entretiens de situation, un premier point d’étape a été abordé. Si la Direction concède un certain nombre de problèmes informatiques et organisationnels, elle n’en demeure pas moins satisfaite du lancement. Ce n’est clairement pas le cas de notre organisation syndicale.

Le processus complet d’inscription prend souvent plus de 40 minutes et la possible fin des services civiques dès cet été (attente d’une décision de la Direction Générale) ne rend pas les perspectives réjouissantes pour les agents en AZLA. Au final, les PILA sont très utilisés, provoquant parfois des files d’attente pour y accéder.

L’ensemble des élus CE a demandé de passer de 5 ESI à 4 par demi-journée, les 40 minutes prévues étant clairement insuffisantes (sans même utiliser les outils d’aide au diagnostic), d’autant plus avec les questions indemnisation des demandeurs d’emploi. La Direction s’y refuse toujours et ne voit pas l’utilité d’inscrire dans la programmation les 10 minutes de pause (entre 10H30 et 10H40) prévues à l’accord OATT. Elle prétend que ce temps est possible pendant ces 5 entretiens, les agents apprécieront.

Le nombre de mail.net a vu une forte progression, confirmée par la Direction (51 par mois par agent pour la modalité globale, 41 pour le renforcé, 43 à 45 en guidé et suivi… ces chiffres nous semblent inférieures à la réalité), et pose d’autant plus la question de la gestion de ces emails (notamment pendant les absences des agents) et du temps alloué.

Pour la partie GDD, outre les problèmes de script informatiques qui biaisent les traitements automatiques (rejet ou reprise faites à tort), les conseillers ont des difficultés à contacter les DE par téléphone pour obtenir les pièces demandées.

Les outils de pilotage sont mal conçus, à tel point que les ELD sont obligés de gérer avec des tableaux Excel, ce qui pointe l’absence d’anticipation par la Direction Générale sur ce thème. Les affectations ajoutent encore à la charge de travail des responsables d’équipe.

Point sur la réorganisation des services et directions de la Direction Régionale

La Direction nous a présenté un plan « d’accompagnement au changement » pour les personnes souhaitant ou devant effectuer une mobilité professionnelle. Il sera composé d’ateliers collectifs et d’entretiens individuels, dans le but d’élaborer une fiche de souhaits professionnels. Ils sont mobilisables dès le mois d’avril, avant la présentation de l’organisation cible pour la fin mai-début juin 2016.

Les élus FO ont alerté sur la situation actuelle des agents fonctions support, inquiets sur leur devenir et mis sous forte pression depuis quelques mois, tout ceci débouchant sur de la souffrance au travail et des arrêts de travail. Notre organisation syndicale revendique toujours la négociation d’un accord cadrant la réorganisation des services et donnant des garanties aux salariés.

Information sur l’arrivée de l’équipe internationale à Pont-Matthis

La Direction Régionale, mise sous pression par le Ministère et la Direction Générale, se doit de créer l’équipe internationale de 15 personnes dès juin 2016 (le plan précédent prévoyait 7 personnes dans un premier temps puis les 8 suivants d’ici juin 2017).

Malgré les remarques des élus CHSCT le 15 mars, reprises hier par ceux du CE, elle persiste à vouloir installer cette équipe dans l’agence de Pont-Matthis, déjà exsangue en termes de place, au lieu par exemple d’aménager l’actuelle DT67 où l’espace ne manque pas (l’activité internationale étant uniquement faite via 100% web, elle ne nécessite pas de réception du public).

Pour faire rentrer tous les agents (61 agents pour 51 postes de travail), la Direction prévoit de rajouter 4 bureaux dans l’espace accueil, ce qui pose la question de la réception et des conditions d’accueil du public, mais surtout de supprimer une salle d’atelier à l’A2S67 (Seyboth) pour y accueillir 6 postes de travail, utilisés quand il n’y aura plus de place à Pont Matthis. Cette agence redevient donc une implantation en double site, ce qui n’est pas acceptable pour notre organisation syndicale. Par ailleurs, pour faire diminuer le nombre d’agents présents, ceux de l’équipe entreprise et cadres pressentis pour intégrer l’équipe internationale ne seront pas remplacés. Cela pose la question de la charge de travail des agents de ces deux équipes.

Les consultations en CE et CHSCT sur ce sujet devraient avoir lieu le 18 mai.

Réseau social interne collaboratif

D’ici la fin du printemps 2016, des agents pourront participer à des communautés sur le nouveau réseau social collaboratif, Pôle. Le but est de mettre en relation les collaborateurs des thèmes spécifiques et de créer des espaces de partage de pratiques. Par contre, cela n’est pas « prévu pour faire remonter des problèmes ou des dysfonctionnements », on se demande donc de quoi vont discuter les agents!

Cele ne fait que créer un outil supplémentaire, sans prévoir le temps (y compris pour les animateurs-modérateurs) nécessaire de s’y consacrer. Pour FO, il est surtout urgent de prioriser la relation humaine de proximité dans les agences ou sur des champs transverses. Nos élus avaient déjà fait la proposition de, par exemple, réunir les agents des équipes entreprises des bassins multi-sites (Strasbourg, Colmar, Mulhouse) et ceci n’a toujours pas été fait.

Accompagnement renforcé des agences

Les agences de Schiltigheim, Molsheim et Sélestat ont été choisies pour être accompagnées pour améliorer leurs résultats sur un certain nombre d’indicateur, afin qu’elles contribuent à l’atteinte des objectifs de la région. Il s’agit d’une nouvelle dérive de la performance comparée qui ne manquera pas de mettre une pression supplémentaire sur les ELD et les agents, sans tenir compte de la spécificité de ceux-ci (double site pour Schiltigheim, point-relais pour les 2 autres).

Prime QPV

La prime QPV (remplaçant la prime ZUS) pour les agents publics concernent les sites de Hautepierre, Mulhouse Porte de Bâle, Nord, Drouot. Ceux de Mulhouse Verriers, Schiltigheim, Meinau et Lingolsheim n’en bénéficient plus, ce qui représente une perte salariale pour la vingtaine d’agents touchés.

Le prochain CE aura lieu le mardi 26 avril 2016.

Vous pouvez joindre vos élus FO à l’adresse: syndicat.cgt-fo-alsace@pole-emploi.fr