Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FO Pôle emploi Grand Est

Les infos sur le CE du 27 octobre 2015

Publié le 28 Octobre 2015 par FO Pôle Emploi Alsace in CE

Oeuvres sociales

Les élus CE ont voté unanimement pour la distribution de chèques-cadeaux (du prestataire Cad’Hoc) d’un montant de 100€ par agent présent et payé au 31 octobre 2015.
En l’absence de visibilité sur le budget restant avant le transfert des biens du Comité d’Etablissement Alsace au futur établissement de la grande région, il semblait risqué de s’engager sur un montant plus important. Si un reliquat devait subsister à l'approche de la fin de l'exercice 2015, FO revendique qu’une distribution en chèques-vacances soit faite à l’ensemble des agents.

Poursuite des CE, DP et CHSCT jusqu’aux prochaines élections professionnelles

La Direction a confirmé l’information donnée par la DIRECCTE aux organisations syndicales nationales. Les mandats, et donc les instances, de vos élus aux Comités d’Etablissement, Délégués du personnel et CHSCT continuent jusqu’à la promulgation des résultats des prochaines élections professionnelles de la grande région. Se pose donc la question des oeuvres sociales entre le 1er janvier 2016 et la date des élections. Afin de maintenir l'équité entre les agents des régions actuelles, FO réclame la tenue d'élections le plus rapidement possible pour mettre en place un nouveau comité d'établissement et une gestion des oeuvres sociales commune à tous les agents et non des dispositifs transitoires.

Consultation sur la réorganisation du nouvel établissement régional

Les élus FO ont émis un avis défavorable. Ils constatent que des mobilités professionnelles sont déjà en cours, celles des médiateurs régionaux, sans aucun encadrement et cela risque de se reproduire avec une partie des agents des différentes Directions Régionales. Par ailleurs, cette fusion territoriale aura également des conséquences sur les relations de travail et sur les accords collectifs et usages régionaux. Notre organisation syndicale souhaitait aboutir à un accord régional sur l’ensemble des points évoqués afin de donner des garanties à l’ensemble des salariés, la Direction s’y est refusée.

Consultation sur le Nouveau Parcours Demandeur d’Emploi (NPDE)

Le Nouveau Parcours Demandeur d’emploi représente une vraie rupture pour le service public de l’emploi. Pôle emploi fait le choix, contesté par notre organisation syndicale, de totalement dématérialiser le processus d’inscription et de demande d’allocation. Si les usagers les plus autonomes y trouveront leur compte, ce ne sera pas le cas de ceux qui ont des difficultés dans l’usage ou l’accès de postes informatiques. Notre institution participe ainsi un peu plus à la fracture numérique que connait notre pays. Ce sont au final ceux pour qui nous devrions faire le plus, et qui donne sens à notre rôle de service public, qui en seront les premières victimes.
D’autant plus si ces derniers se trouvent dans les portefeuilles de la modalité suivie, l’absence d’entretien de diagnostic ne permettra pas de mettre en oeuvre rapidement des actions pour le retour à l’emploi. Diagnostic qui sera de la responsabilité de conseillers déjà dépassés par une charge de travail en forte augmentation dans cette modalité.
L’automatisation et le passage au tout numérique des demandes d’allocation (avec la question en suspens des systèmes d’information et des matériels mis à disposition) questionnent forcément sur l’avenir de la filière gestion des droits et représente un risque d’appauvrissement et de déshumanisation de l’activité.
Les élus FO ont donc émis un avis défavorable. Ils seront particulièrement vigilants sur les conditions de mise en oeuvre et demandent un suivi du déploiement du projet (avant, après) et un bilan à 6 mois.

Consultation sur l’accès direct des DE à leur conseiller référent

L’ouverture des agences sur rendez-vous, et donc la fermeture au flux, représente aussi une évolution inquiétante de notre service public. Ceci risque là aussi d’éloigner un peu plus ceux pour qui nous devrions faire plus. Le recours à des partenaires extérieurs ne compensera pas, à commencer par la qualité du service rendu, la fermeture de nos agences.
Nous ne minimisons pas les aspects positifs que ce projet pourrait avoir pour les agents, moins d’accueil et plus de temps de gestion de portefeuille. Cependant, tout cela n’est que conditionnel et dépendra de la durée de la période de transition et de l’acceptation par nos usagers de la dématérialisation d’une partie de nos services. Par ailleurs, la Direction a été dans l’incapacité de nous présenter une organisation du travail modifiée, préférant renvoyer toutes ces questions (sécurité, gestion de l’accueil, des inscriptions, etc.) vers le niveau local.
Les élus FO ont donc émis un avis défavorable. Ils seront particulièrement vigilants sur les conditions de mise en oeuvre et demandent un bilan site par site à 6 mois après le déploiement. Nous revendiquons enfin l’embauche de personnels en CDI en lieu et place des contrats précaires prévus pour la gestion de l’AZLA.

Bilan de la généralisation de mail.net

Sur ce point, dont FO en est à l’origine, la Direction s’est contentée de donner beaucoup de chiffres (26 mail.net par conseiller et par mois à traiter, les délais de réponse sont inférieurs à une journée,…) et de principes organisationnels supposés être appliqués en agence (supervision des délais par le MANAC, gestion par les conseillers sur les plages de GPF, mise en place de binômes ou réaffectation des emails pour l’absence des agents,…). La Direction vient de lancer un questionnaire des agents afin de faire des choix sur quelle organisation généraliser en 2016.
FO revendique la généralisation des plages dédiées au traitement des mail.net, comme c’est la cas dans certaines agences pour les activités GDD. Il est particulièrement compliqué pour les agents intermédiation de gérer sur les plages GPF leur obligation de recevoir physiquement les demandeurs d’emploi (notamment sur les modalités renforcée et guidée), la nécessaire veille sur leur activité et la gestion administrative de base (AIF, AIS, aide à la mobilité, …). Par ailleurs, la gestion des absences doit être facilitée pour l’encadrement de proximité et mieux comprise par les agents.

Point immobilier

La Direction nous a annoncé vouloir mener des travaux de réaménagement de l’accueil de l’agence de Strasbourg-Esplanade en attendant l’entrée (d’ici 18 à 24 mois) dans les nouveaux locaux du quartier Danube (cette fois-ci le bail pourrait être signé si la Direction Générale donne le feu vert financier). L’ouverture de Thann est reportée au début d’année 2016. Pas de nouvelles évolutions sur les autres dossiers (Colmar Europe, Haguenau, Schiltigheim).

Le prochain CE aura lieu le mardi 24 novembre 2015.
Vous pouvez joindre vos élus FO à tout moment en envoyant un mail à l’adresse
syndicat.cgt-fo-alsace@pole-emploi.fr